Quand y'en a plus y'en a encore

La primaire pop est devenu un véritable feuilleton comique à rebondissements.

Après la défection de la candidate élue par 392 738 personnes, Christianne Taubira, le mouvement « qui voulait faire de la politique autrement » a décidé de soutenir… non pas le candidat arrivé en deuxième position, Yannick Jadot, mais celui arrivé en troisième position, Jean-Luc Mélenchon. La primaire pop se torche au passage avec les bulletins des 392 738 votants.

392 738 votants et des mois de drama pour qu'au final une poignée d'organisateurs désigne le candidat gagnant. Je pensais que la primaire pop était un échec, en fait c’est une farce.

#Politique #Forceurs #PrimairePop #clowns

P.s. : dans leur communiqué il y a même des fautes. Franchement vous êtes des clowns.