Le Monde présente ses excuses au président de la République

Le Monde a retiré de son site une tribune de Max Morin sur le voyage du président Micron en Algérie. Non seulement la tribune a été retirée mais Le Monde a en plus présenté « ses excuses à ses lectrices et lecteurs ainsi qu’au président de la République ».

Les excuses du Monde

Qu’un journal retire un article ou le modifie pour y ajouter un erratum, c’est courant. Qu’il retire un tribune validée par la rédaction, une erreur en interne, un problème de communication, c’est la fin de l’été Michel était pas rentré il a pas pu valider, ça peut à la limite arriver. Mais qu’un journal présente ses excuses à « ses lectrices et lecteurs ainsi qu’au président de la République », on croit rêver.

Depuis quand faut-il créer une catégorie spéciale pour le président de la République ? Depuis quand celui-ci est-il devenu autre chose qu’un simple lecteur ou qu’une simple lectrice ? Depuis quand faut-il s’excuser auprès de lui quand une tribune égratigne un discours de politique étrangère ? Depuis quand un journal présente-t-il ses excuses au président de la République ?

Le Monde est tombé sur la tête.

Édit du 02/09/2022 21h00 : selon Checknews la tribune de Max Morin a bel et bien été censurée suite aux pressions de l'Élysée. Par ailleurs le redac’ chef adjoint en charge des pages idées-débat est bel et bien un pleutre puisque « Sollicité par CheckNews, le rédacteur en chef adjoint des pages idées-débats au Monde, qui a relu et traité le texte du chercheur (selon Paul Max Morin) n’a pas répondu à nos demandes ».

#LeMonde #Tribune #journalisme #Politique #Influence

Ce blog est accessible @barbayellow@blog.byl.fr. Vous pouvez aussi me retrouver sur Mastodon et Twitter. Instagram, Facebook et Tiktok peuvent aller mourir.